Libertés !

Projet d'exposition « Libertés » (« Freiheiten »)

Pouvoir voter démocratiquement, ne pas être emprisonné(e) derrière un mur, pouvoir donner son opinion sans avoir peur : pour les « libertés » (« Freiheiten »), des libertés personnelles, individuelles et qui concernent à la fois l'ensemble de la société, le peuple de la RDA est descendu dans la rue en 1989.
L'exposition, qui se conçoit comme un lieu de rencontre interactif et un espace de discussion, invite le visiteur à approfondir la discussion sur la liberté.
Elle montre les « restrictions » de la liberté du fait de la dictature du SED au moyen d'objets, de documents et de photos qu'elle met en relation avec les différentes conceptions de la liberté.
Le tout forme le film qui dévoile les évènements de 1989.
Grâce à une vision plurielle des citations médiatiques de 1989, la dynamique et l'aspect dramatique, les émotions, les peurs et les espoirs de cette année de révolution apparaissent plus clairs.
D'une part pour la nouvelle génération, pour laquelle la dictature et la chute du mur appartiennent déjà au passé, à une partie de l'histoire qu'on ne connaît souvent pas assez.
D'autre part pour la génération des témoins qui ont vécu les évènements de 1989/90, qui y ont parfois participé d'une manière ou d'une autre, et qui y voit une occasion de se rappeler et de réfléchir.


 
Le point de départ de cette idée d'aménagement créatif et du développement en images d'un lieu ludique pour l'exposition est l'espace privé.
Le logement privé est à concevoir comme un lieu de discussion public, comme une sphère publique dans la dictature.
C'est ici qu'ont commencé en RDA mais aussi dans toute l'Europe de l'Est les mouvements contestataires qui se sont ensuite déplacés dans la rue en 1989 pour renverser la dictature.
C'est ici que se rencontraient les adversaires du socialisme d'État pour discuter des moyens de vivre libres et des possibilités d'un « tournant » démocratique.

Des documents et objets rapportent ce qui a été dit dans les logements privés à l'époque de la RDA et font office de vitrine et de support d'information.
Un ensemble de sièges installés au centre et en multivision donne l'impression d'une salle de presse qui permet aux groupes de débattre ensemble de la première révolution pacifique sur le sol allemand, dans leur propre « salon ».
Le fait de jouer avec la notion de public dans le privé laisse aussi libre cours aux émotions puisqu'il permet de se souvenir et de débattre d'une époque historique qui a influencé et changé durablement la vie de chacun d'entre nous.
Une époque qui ne doit pas tomber dans l'oubli.
L'exposition permanente « Libertés ! » (« Freiheiten ! ») est accessible aux visiteurs dans la « Maison de la frontière » (« Haus auf der Grenze ») (Mémorial Point Alpha)